4 façons de vivre le printemps avec le sourire

Le printemps approche mais il reste encore tout le mois de mars et tout le mois d'avril avant de pouvoir vraiment gambader dehors, jouer dans les parcs, profiter du soleil ou des "plages"..

Ici, à Montréal, pas facile de vivre le renouveau en mode dégel, retour d'impôts, humidité, grisaille, et, parfois même, des tempêtes de neige tardives.

Bloqué(e), on se sent faible, malade, insatisfait(e) & le rêve d'une fuite désespérée vers un petit plaisir non durable, s'illustrant en plages de sable chaud, s'effrite, pour ceux et celles qui n'ont ni vacances, ni économies.

Et bien tant mieux! Parce que : partir en vacances pour fuir sa vie, n'est pas une solution en soi.


Les mois de mars et d'avril représentent symboliquement la période de la grosse rénovation ! L'hiver n'a pas été long, lent et confrontant pour rien. On a fait le point, et statué un peu sur nos vies (si ce n'est pas le cas, vous avez encore quelques semaines devant vous). Il est temps de faire de la place, et, de mettre en place les fondations d'un été qui nous conviendra mieux sur tous les plans.

En fait, il nous reste peu de temps pour déprimer. Au contraire, on a du pain sur la planche avant de se prélasser au soleil pendant de longues heures ou de siroter des limonades au bord du lac.


Voici quatre petites astuces pour rendre au printemps (même sans fleurs) ses lettres de noblesse et de l'accueillir avec un grand sourire :

1. On fait de la place. C'est le moment de se dégager de tout ce qui ne nous sert plus. Apportons un vent de fraîcheur et préparons le terrain pour notre (re)naissance.

En d'autres termes : on se lance dans un grand ménage du printemps. On fait le tri parmi ce que nous avons accumulé : que garde-t-on d'essentiel à notre grande transformation ? et que décidons-nous de laisser-aller ?

Plus de place dans sa vie matérielle, émotionnelle et relationnelle, c'est moins de poids à transporter sur ses épaules et plus d'énergie, plus de disponibilité pour ce que nous souhaitons de mieux pour nous. Enfin, cela nous amène à avoir davantage de clarté et de justesse dans nos décisions et nos actions.

L'idéal pour cela est de mettre en place un échéancier sur 4 semaines : il vous permettra d'avancer sans frustration. Attention on ne veut pas vider pour mieux re-remplir. Observons nos impulsions : ma consommation, mon vote.

2. Changer une habitude peu pertinente ou nuisible sur 21 jours minimum. Mettre le doigt sur nos petites ou grosses dépendances, c'est essentiel. Cela nous permet de nous responsabiliser, de ne plus tomber dans des automatismes comportementaux mais d'utiliser notre capacité de raisonnement pour faire des choix plus éclairés et qui nous correspondent mieux. Libérons-nous de ces vieilles dépendances pour avoir plus de temps et plus d'énergie pour notre transformation.


3. On se recharge afin d'augmenter vitalité et énergie :

- S'informer du côté de la médecine chinoise sur une possible détox du foi en cas de fatigue, dépression ou irritation afin de pouvoir retrouver une belle énergie. Renaître implique de faire le plein de vitalité, de force et de motivation pour entamer son nouveau développement.

-Se (re)mettre au sport, permet de faire circuler l'énergie, faire sortir les toxines et de réguler son alimentation et son sommeil. Privilégiez un retour progressif et constant.



4. Cultiver l'équilibre de manière rigoureuse afin d'éviter les fluctuations psycho-émotionnelle.

- Se créer une routine matin et soir et s'y tenir : on honore ainsi une des attitudes préconisée en yoga appelé "tapas" et traduit par engagement/discipline. L'idéal est de ne pas trop s'en mettre et de s'y tenir pour être satisfaits de ses efforts et voir les résultats. Ma routine personnelle du matin inclue une liste de to-do incluant kryas, certaines postures de yoga, méditation etc. créée pour me donner de l'énergie et de la motivation et augmenter ma concentration. Créez la votre selon vos objectifs.

- Faire le bilan sur le plan psychologique et physique : c'est le moment idéal pour se prendre quelques séances avec de bons thérapeutes : psychologue, coach PNL, ostéopathe, médecin (bilan médical) etc. Bien s'entourer de professionnels compétents qui sont prêts à nous aider dans nos changements est toujours rassurant et motivant.


5. Sortir de chez soi pour apprendre, découvrir et stimuler sa créativité. Renseignez-vous sur les conférences, les ateliers qui se donnent près de chez vous sur des sujets qui vous intéresse, qui vous intrigue ou que vous souhaiteriez approfondir. Prenez le temps pour votre développement personnel : plus vous grandissez librement et de manière authentique, plus vos expériences, vos rencontres et les opportunités qui apparaitront dans votre vie seront pertinentes.


Sortez la toile et devenez l'artiste de votre vie, un nouveau cycle commence pour honorer votre existence : saisissez l'occasion !




© 2016 by Alexandra Adénor